Association

Vos visites et commentaires sont un énorme soutien moral pour les bipèdes de l'Association.
Votre aide matérielle ou financière, elle, est indispensable au bien-être des "BLEDINOUS" qui ont besoin de vous et vous remercient.
"Sauver l'espoir
, sauver les animaux qui sont notre espoir" [Konrad Lorenz]


jeudi 19 octobre 2017

Le blog est reparti...





Nous revoici... 

Malgré un retour récent de la connexion Internet (changement d'opérateur, 'merci à celui qui s'est développé dans ma campagne'... ), les pannes diverses (dont celle de la bipède responsable de ce blog) et la tristesse ambiante ont fait que l'ordinateur n'a quasiment pas été ouvert pendant des semaines. 
Grève de l'ordinateur, grève de l'appareil photo... c'est terminé, je re-démarre le tout !.. :-)




Merci aux copinautes pour les petits mails d'encouragement reçus...







Après le décès de Labes (ici), d'autres départs ont suivi en cet été de tristesse... 3 petits minous hébergés dans la maison et un tout petit malade, tous quatre bien trop jeunes pour le Paradis des Chats, mais... on ne décide pas de tout !






Terci...  n'avait que 2 ans !

Il avait déjà eu coryza, typhus, calicivirus, uvéite, problème rénal de type glomérulonéphrite... D'après les vétos, pour avoir tous ces problèmes en si peu de temps, il était très certainement porteur d'une maladie : Pif, FIV, Leucose.
Nous n'avons pas réussi à le sauver et avons dû le faire euthanasier...

Sbeltie ... 2 ans 1/2 env.

Elle était arrivée les 2 pattes arrières et le bassin heurtés par une voiture. A force de patience, elle avait retrouvé de l'équilibre, mais était restée malvoyante et incontinente. Elle est décédée une nuit, sans vraiment trop d'autre explication qu'une suspicion de Pif.


Alba... même pas un an !

Elle était arrivée en mai, à l'origine, en pension jusqu'à son départ en Belgique. Mais la femme qui soit-disant voulait l'adopter n'a plus jamais donné de nouvelles, il était donc décidé qu'elle resterait à la maison. Son comportement était un peu étrange pour une jeune chatte, même atteinte déjà, de calicivirus : très statique et pas joueuse. Elle a malheureusement fait les frais d'une morsure de chien au mauvais endroit.


Fanny L., membre de notre Association, a ramassé un petit loup mal en point dans une rue d'Agadir. Il est donc arrivé à la maison, isolé des autres. Mais, malgré le véto, malgré les soins, le petit n'a pas pu survivre... Il est parti avant d'avoir eu un prénom.



Vous êtes en paix maintenant mes amours, je ne vous oublierai pas.



  
Ces derniers mois, nous avons également eu notre quota d'abcès... :-(



Kadali et Oualakine ont eu chacun 1 gros abcès dans le cou, Tigmi, lui, a préféré en faire 4, mais en variant les côtés, un coup à droite, un à gauche, et on recommence ! 
Juliette a varié les soins, car pour elle, c'était au niveau d'une patte arrière...



Et comme on aime bien le véto :-) 
Nous y sommes retournés...

  •  pour Mélusine, notre petit écureuil, qui a ajouté à toutes ses misères (ici), une hernie ventrale...


  • et pour Marlone afin de procéder à une extraction dentaire totale... (calicivirus)


Tous vont bien à ce jour...


 Une petite nouvelle à l'Oasis....


 PATIENCE, petite chatte de rue, était devant la porte de la maison de Fanny à Agadir. Tarik, le mari de Fanny, en la découvrant à midi lui a servi un repas et de l'eau.
A 17h, Patience n'avait pas bougé... Elle "attendait" (?) patiemment l'arrivée de Fanny, d'où son prénom.
Fanny l'a faite entrer, l'a soignée, l'a retapée, puis la petite Patience a rejoint sa nouvelle famille à l'Oasis, où elle s'est de suite intégrée au groupe.




  

Entre deux, quelques stérilisations....


 
Pas beaucoup de stérilisations cette année, mais les finances de l'association sont englouties par l'alimentation de nos pensionnaires et les nombreuses factures de véto auxquelles on a eu à faire face ces derniers mois.
 

Innes, d'Agadir :

Innes est une toute jeune minette, qui avait déjà eu une portée au printemps et qui était de nouveau gestante.
Fanny a réussi à l'attraper et la porter chez le véto ; ensuite Innes est venue en convalescence à la maison quelques temps, avant d'être remise dans son secteur habituel.



4 jeunes femelles du village d'Azrarag (région d'Agadir), attrapées et portées chez le véto par notre amie ChaCha, puis remises en liberté dans le village.

2 femelles, dont 1 gestante, du village de Taghazout (région d'Agadir)
que j'ai attrapées et que nos amies A. et N. ont emmenées chez le véto, avant de les remettre sur leur lieu de vie habituel.




FAELLE.... Vous vous souvenez ? (ici)






Ses analyses de sang étant devenues meilleures, elle a pu être cet été opérée de son sarcome de sticker... Cette intervention  va être suivie de 4 injections de chimiothérapie (elle en a eu 2 à ce jour).


Son poil a bien repoussé, ses oreilles s'assèchent (même si les extrémités seront certainement à amputer un jour). Faelle va bien, elle devient une jolie chienne... et elle commence, avec l'aide de ses nouvelles sœurs, à apprendre à jouer.

Je crois qu'elle a "oublié" son terre-plein central ainsi que son lit de bitume...








Nous croulons sous les factures... sans vous, nous ne pouvons plus agir efficacement...  Nous comptons sur vous pour nous permettre de continuer à aider tous ces animaux qui ont besoin de soins à la maison, ou qui dans la rue sont dans la détresse et nécessitent de l'aide...

Merci
à vous toutes et tous.

Annie

vendredi 18 août 2017

Au revoir Labes



Grande tristesse cet été... le départ de mon 'Toutou d'Amour"... mon petit "Ours Polaire"....

Il avait environ 14 ans et cela faisait 13 ans que nous vivions ensemble.


Mon fidèle compagnon... 
Au revoir.





Labes était un chien errant du village où j'habitais. Il avait pris l'habitude de venir dîner tous les soirs avec les chats errants que je nourrissais (j'avais ainsi pu lui enlever la bonne cinquantaine de tiques qu'il avait sur le visage et dans les oreilles).

N'ayant pas beaucoup de vocabulaire en arabe, ma principale conversation 
était "Labes ?", ce qui veut dire "ça va ?"
Et cela lui est resté comme prénom.


(1er jour à la maison avant opération)

Un jour, mon voisin m'a signalé que Labes (tout le voisinage connaissait son nouveau nom) était en train de se laisser mourir non loin de la maison. J'ai sorti la voiture, ai réussi à le faire entrer dans la voiture et direction le véto :
- là, verdict, pas trop top : sarcome de sticker (tumeur vénérienne transmissible), la seule possibilité qu'il s'en sorte était de le faire opérer au plus vite.

Ce qui a été fait, avec un véto pas très optimiste sur les suites possibles ! le jour de l'opération, je lui ai promis, moi qui n'avais jamais voulu avoir de chien dans ma vie, que s'il s'en sortait je l'adopterais... Il a dû me comprendre, car il s'en est sorti et bien !...
Il est donc resté vivre avec moi.



Il a appris le français (mais n'y répandant que si intérêt quelconque) et nous avons partagé de magnifiques moments...





Il m'a beaucoup appris, m'a donné beaucoup de joie, et m'a fait découvrir 
le monde des chiens....




Il n'était pas particulièrement intelligent, était même un peu "Rantanplan" (pour ceux qui connaissent la bande dessinée Lucky Luke) sur les bords, mais je l'adorais.. 

- Il n'hésitait pas à faire le "cabot" sur la plage, dès qu'une jolie chienne montrait le bout de son museau... 
Sa spécialité était de la "suivre devant !" (se retournant toutes les 15 secondes pour savoir quelle direction prendre..).

- En permanence à l'affût de ce qui se mangeait, il était toujours occupé à chercher des restes de nourriture dans les rochers, mais s'il entendait les copains aboyer, il se précipitait pour en faire autant... il fonçait à droite et faisait 500 mètres avant de s'apercevoir que tous étaient partis sur la gauche !...




Adepte du bord de mer (mais attention, pour les bains -sauf accident de vague- surtout pas plus haut que le ventre ! ), il m'en a fait voir de toutes les couleurs sur la plage, s'installant sur toutes les serviettes libres, ou allant quémander auprès de chaque mangeur de sandwich... Il est même allé une fois faire un petit pipi sur les pieds d'un transat en plastique sur lequel une personne dormait !... la honte !



Le reste du temps, pas question de courir !... 2 préoccupations primordiales dans sa vie de fainéant : manger et siester !
Lorsque nous nous promenions, il refusait même tout terrain en descente... il avait bien compris qu'il lui faudrait remonter ensuite !... et ça, c'était "non-non, absolument non", trop fatiguant !






Il avait une santé relativement fragile... Rien de grave, mais toujours quelque chose !... Mes amis ne me demandaient pas comment allait Labes, mais ce qu'avait Labes le jour où ils téléphonaient... Teigne, gale des oreilles, angines ou allergies aux piqûres d'insectes tournaient en boucle ! 



 
Très gentil avec tout le monde, il est tout de même resté toute sa vie allergique aux hommes porteurs de djellabas ou aux mendiants.... Souvenir de son temps passé dans la rue, où comme bon nombre de chiens errants, il avait un peu trop dû souffrir de jets de pierre ou de coups.




Depuis quelques années, il souffrait d'arthrose et d'arthrite dans les pattes...  Des traitements appropriés (dont certains venant de France) ont fait qu'il a pu tenir bon, déménager et finir tranquillement ses jours dans notre nouvelle maison de plain-pied.
Son surpoids (malgré les régimes) ne l'a pas aidé, lui qui malgré sa forte corpulence avait les pattes fines.
Pauvre petit loup... qui était également devenu sourd, qui avait aussi un kyste au niveau de l'anus (indolore apparemment), une petite hernie sous le ventre, et les extrémités des oreilles mitées (effet secondaire d'un médicament prescrit, mais non adapté qui lui faisait parfois en plus, le visage rouge-violacé, même bien longtemps après l'arrêt dudit traitement).


Après l'achat d'une rampe, il y a 2 ans, pour monter dans la voiture (dont il ne s'est pas servi tant elle lui faisait peur), ce fut la confection, cette année, d'une rampe d'accès pour lui permettre de continuer à aller dormir dans mon lit dans la journée sans avoir à monter les 2 marches devenues si pénibles pour lui...




Ces dernières semaines son état s'était beaucoup trop dégradé pour qu'il puisse continuer ainsi... Il a été bichonné jusqu'au bout...mais il y a un jour, où la balance a trop penché du mauvais côté... Il devait partir dignement... c'était son heure !


Chien de "récup", donc petit tableau de récup...
2009



(page de scrap faite en 2011)







 

Labes : tu es arrivé avant la création d'une association, tu as bien meublé (parfois même  "encombré") ma vie de ton amour (et de tes bêtises).... mais inconsciemment (ou pas ?) tu as ouvert la porte aux 7 autres chiens arrivés par la suite dans notre maison... Merci.

 
 

Tu n'es pas parti bien loin mon Labes, car tu n'as pas quitté mon coeur 
et tu ne le quitteras pas...

 

dimanche 25 juin 2017

Déjà l'été....





Bonjour à tous... encore une bien longue absence... Je rattrape un peu le retard !

Avant de faire la visite (prévue depuis un moment) de l'Oasis, on repart dans la réalité quotidienne : 

- de moins en moins de connexion Internet mais de plus en plus de chats et un peu plus de chiens... la vie continue au Bled...




Mais tout d'abord, quelques mercis....

  • Merci aux copinautes d'avoir répondu à notre appel aux dons sur Facebook...
  • IMMENSE MERCI à FRANK, patron du Restaurant Le Légend à Agadir....
Pour nous remercier d'avoir fait stériliser (ici) le groupe de chats errants qu'il nourrit quotidiennement, Franck a offert 30 repas à notre association.
Merci aux Internautes de s'être déplacés pour partager une bien sympathique soirée, qui permettra à l'Association de pouvoir continuer ses actions.

 
 



  • IMMENSE MERCI à Véronique et Gilles pour leur envoi de  1440 boîtes de Félix, soit près de 600 kgs, pour améliorer le quotidien de nos petits rescapés...

 




  • Merci
- Pour la France : merci à Gilles et Véronique, Caroline, notre sympathique vétérinaire française et la voisine de Véronique
- Pour le Maroc : merci à Fanny L., Annie et Nicole, Christina L.






 
MELUSINE

Notre petit écureuil...


Il y a environ un an, elle a été gravement blessée dans un moteur de voiture qui démarrait. Le propriétaire de la voiture l'a bien emmenée aussitôt chez le véto pour y être soignée, mais l'y a laissée !... 


Elle a dû être amputée d'une des pattes avant, la seconde patte étant quant à elle, était bien écrasée... et est restée ainsi, aplatie comme une crêpe ! Elle marche dessus, mais bien souvent, préfère être "debout".


Atteinte de calicivirus, elle a également été opéré des dents : toutes extraites !
Le véto ne pouvait la remettre ainsi dans la rue.... il l'a gardée, mais elle vivait en cage ! 




Lorsque j'ai appris que la petite en était à ses 8 mois de cage, je l'ai emmenée.
Peu de temps après, la pauvre petite a eu droit à une autre intervention : tumeur mamaire !
Depuis le début elle a aussi un écoulement permanent des yeux... nous essayons un nouveau à ce jour !


C'est une vraie petite boule de tendresse,  toujours prête pour les câlins...




 NAJETT et SCARA



Ce petit duo était en garde à la maison... L'an dernier, Fanny C., notre amie belge (voir ici) les avait sortis de l'hôtel où elle séjourne régulièrement... Scara était orpheline, Najett était inconscient, empoisonné.

L'association les avait soignés puis les avait gardés à la demande de Fanny le temps qu'elle leur trouve une famille.


En mai dernier, ils sont tous deux partis rejoindre Laetitia qui les attendait avec impatience en Belgique.
Ils me manquent terriblement, mais je sais qu'ils sont ensemble et qu'ils ont une famille aimante qui prend bien soin d'eux.

Soyez heureux mes petits loups... Longue et douce vie à vous deux.

Najett est bien installé, je suis dans l'attente des photos de Scara...








ALBA


En mai toujours, même hôtel, même Fanny.... une amie de vacances de Fanny est tombée en amour envers une adorable petite minette et a décidé de l'adopter. 





ALBA est donc arrivée à la maison, le temps de préparer ses vaccins et papiers pour l'Europe.
Alba est déjà atteinte de calicivirus, aussi j'ai fait prévenir cette personne... Si elle n'a pas d'autres animaux à la maison, Alba partira... Si la contagion pose un problème, Alba restera avec nous.
C'est une minette très sage, qui ne bouge guère, et qui, chose rare, n'est pas (pas encore) joueuse.




ENTRE MAISON ET OASIS..... il y a TIGMI



 


Tigmi est arrivé un soir, seul mais bien sûr de lui, à l'Oasis... "Miaou-miaou, j'ai faim"... On lui a aussitôt apporté des croquettes, qu'il a reniflé avec dédain... 
"Miaou-miaou, je veux autre chose"... et là, il s'est jeté sur la nourriture humide présentée... :-)


Le lendemain, les murs de 3 m de haut de la maison ne l'ayant pas vraiment impressionné, il était dans le salon !






Depuis, c'est "comme je le décide"....



Les petits nouveaux de l'Oasis...



 HORACIO

Horacio vient du village où j'habitais précédemment... Notre amie Marion l'avait trouvé devant sa porte, l'avait sauvé, mais elle ne pouvait le garder plus longtemps...

Il s'est de suite adapté à son nouvel environnement.






MACDO

Fanny et moi l'avons trouvé seul, prostré, près de la voie d'accès voitures d'un McDrive.
Nous avons cherché sa maman, mais ne l'avons pas trouvée.
L'état de ses yeux nécessitait des soins, nous l'avons donc emmené =>: son herpès est maintenant guéri.




nos petits derniers :




A Taghazout, une jeune maman, MAMYA, est allée faire ses 4 petits (CAPPUCINO, OCEANE, CAPRI, VESUVE) dans le restaurant de nos amies Annie et Nicole ...

(La maman avait déjà été stérilisée, mais.... trop mal sans doute.. car ses petits sont bien là et en pleine forme... )

Trop difficile de les remettre à la rue (très passagère) après les avoir abrités et leur avoir permis de grandir en sécurité... 


Alors qu'ils 'faisaient leur bagages' pour venir à l'Oasis, une petite 5ème, orpheline (RITA) est venu les rejoindre !...




Le lendemain de leur arrivée, nous avons trouvé la petite TALIA devant la porte (elle nous a très certainement été déposée, car avoir trouvé, seule, la maison, du haut de ses 450 grammes, semblerait un peu étonnant).



C'est maintenant une petite famille recomposée... où tout le monde s'entend bien
 

Mamya a de nouveau été stérilisée cette semaine.


 

 Il va bientôt nous falloir pousser les murs de l'Oasis... 







Pour finir cet article, voici la dernière récup. de la maison :  FAELLE




Elle vivait sur un terre-plein central à l'entrée (côté Tiznit) d'Aït Melloul ; apparemment une dame (que je n'ai pas encore réussi à trouver) la nourrissait et lui donnait à boire... Merci.
Mais son état se dégradait...

Merci aussi à Mr Salah, mécanicien, qui a bien voulu m'aider à charger Faelle dans la voiture pour l'emmener aussitôt chez le véto, et merci aux policiers qui ont bien voulu laisser leur radar de côté, 5 mn, le temps de me servir de traducteurs.




Faelle souffre d'anémie (résultat de la prise de sang faite), de démodécie importante, d'un choc à la patte avant droite.


Elle a les oreilles complètement mitées et déchirées... 


Un test pour la Leishmaniose a été fait, je n'ai toujours pas les résultats.

Elle était aussi pleine de tiques et de puces.


  
Elle a un important sarcome de sticker, qu'il faudra opérer dès qu'elle se sera retapée.

Elle est maintenant à l'abri à la maison... elle mange comme 4 ! Elle a eu droit à un bon bain, ses plaies ont été désinfectées, elle a été déparasitée, et elle a un traitement d'antibiotiques et de vitamines... Elle ne devrait pas tarder à être un peu plus jolie...










Voilà pour aujourd'hui...
Il nous faut maintenant mettre les "bouchées doubles" pour nourrir tout ce petit monde...


Merci à vous toutes et tous d'être à nos côtés.